Chapitre 5 - Flipping au détail

Retournement de marchandises au détail

Le retournement de marchandises au détail (flipping, en anglais) implique la recherche de produits idoïnes dans les grands magasins et d’autres magasins traditionnels, « de brique et ciment ». Cette méthode fonctionne mieux avec les offres de coupon et de « 1 Acheté – 1 Offert » (BOGO, en anglais), les promotions de ventes, les démarques, les soldes et les stocks de fin de série.

Les détaillants se basent sur les tendances saisonnières locales et font la rotation des stocks selon un calendrier strict. Cela oblige les détaillants à mettre au rabais des inventaires parfaitement viables pour faire place à une nouvelle sélection. Des détaillants indépendants peuvent eux vendre le même inventaire au delà d'une seule saison, et attirer ainsi du trafic acheteur international venant de régions ayant des tendances saisonnières différentes.

Les détaillants de « Dégriffe » (Off Price retailers, en anglais) proposent des produits de marques de créateurs aux prix escomptés. Les niveaux de ces stocks fluctuent mais l'occasion est relativement stable tout au long de l'année.

Les grands magasins offrent de nombreuses ventes et rabais pour leurs membres. Les niveaux de dégagement de stocks (clearance, en anglais) sont plus élevés après la fin de chaque saison.

La recherche de prix est essentielle dans le retournement de marchandises au détail parce que certains articles conservent leur valeur mieux que d'autres, et les marges peuvent être très étroites lorsque l'on fait du sourcing de produits couramment disponibles.

Types de points de vente

  • Détaillants de prix Off (Miss Griffes, Stock & Dégriffe à Paris p. ex., TJ Maxx, Marshalls, HomeSense et HomeGoods, Big Lots, aux USA/Canada) 
  • Grands Magasins (Galeries Lafayette, Le Printemps, etc...)
  • Magasins « Fast-Fashion » (Promod, Pimkie, Mango, Zara, Desigual, H&M, etc...)

Avantages

  • Les articles sont pour la plupart disponibles à l'état de neuf avec étiquettes et emballages d’origine. 
  • Peu ou pas de défis pour identifier les articles 
  • Les articles peuvent être achetés à la pièce ou en petites quantités.
  • Les articles peuvent être inspectés en personne avant d'acheter. 
  • Les vendeurs peuvent se spécialiser dans un créneau, ou niche, spécifique de produit ou de marque 
  • L'emplacement et les heures d'ouverture de chaque détaillant sont pour la plupart établis

Inconvénients

  • Les niveaux de stocks ne permettent l'approvisionnement du même article que pour un temps limité. 
  • La disponibilité des inventaires est saisonnière. 
  • La qualité de l'opportunité est saisonnière. 
  • Faible exclusivité (un inventaire similaire peut être disponible chez d'innombrables autres endroits ou détaillants) 
  • Les marges de bénéfice sont potentiellement étroites. 
  • Le sourcing exige le paiement immédiat des marchandises. 
  • L’inventaire nécessite du stockage 
  • Difficile à développer vers le haut lorsque l’entreprise prend de l’ampleur.
  • L’inspection des stocks et les déplacements entre les détaillants sont intensifs, par occasion trouvée, en temps et effort
Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0